Livres audio et dyslexie

vaguelette rouge

publié le 21 août 2019

Catégorie : Nos actualités

Des chercheurs en neuroscience de l’Université de Californie ont comparé les processus cérébraux mis en oeuvre lors de l’écoute d’un texte et la lecture de ce même texte chez 9 sujets en bonne santé : les deux processus sollicitent les mêmes zones et font intervenir des processus rigoureusement identiques.

« Si, à l'avenir, nous découvrons que le cerveau des personnes dyslexiques présente une riche représentation du langage sémantique lors de l'écoute d'un livre audio ou d'un autre enregistrement, cela pourrait amener davantage de matériel audio dans la classe. De plus, il serait très utile de pouvoir comparer les cartes sémantiques d'écoute et de lecture des personnes atteintes d'un trouble du traitement auditif », souligne Fatma Deniz l’auteure de l’étude.

Selon une étude parue récemment dans "The Journal of Neurosciences"?


Vous serez aussi intéressé par :

Qui écoute des livres audio ?

À lire aussi

Tous les articles
21 août 2019

"Le « sois parfaite ! » est très toxique"

Les femmes doivent dépasser l'injonction à être parfaite pour vaincre la glossophobie (la peur de parler en public).

21 août 2019

"J’ai pris ça comme un défi"...

L'auteur J.L. Sivert explique comment et pourquoi il a créé un livre audio.

21 août 2019

"J’adore l’idée d’être un passeur, de donner corps aux mots d’un auteur"

Loïc Richard nous fait partager son expérience de lecteur de livres audio.