vaguelette rouge

Monsieur Lecoq I

Le Meurtre

vaguelette rouge

La maîtrise de Loïc Richard, sa diction impeccable, l’absence totale de coquilles permettent une écoute vraiment très agréable et immersive. Ce qui m’a particulièrement bluffée, c’est la capacité du lecteur à prendre différentes voix pour distinguer les différents personnages. Natasha

Laissez-vous tenter si vous aimez les enquêtes de Sherlock Holmes, je pense que vous ne le regretterez pas. Karine

18,00
Listen to the T-Rex:

Détails

  • Auteur(s) : Emile Gaboriau
  • Genre : Littérature
  • Narrateur(s) : Loïc Richard
  • Droits audio : VOolume
  • Éditeur d’origine : VOolume
  • Date de publication : 05/04/22
  • ISBN : 9782384490103
  • Durée : 570 min
Paiement sécurisé par CB Paiement par CB
Paiement sécurisé par CB Fichier MP3

DESCRIPTIF

Par une sombre nuit d’hiver, une petite troupe de policiers fait sa ronde dans les terrains vagues des barrières. Soudain, d’atroces cris se font entendre en provenance d’un cabaret de triste réputation, la Poivrière.
Les policiers accourent, mais il est déjà trop tard : trois cadavres gisent sur le sol tandis qu’un homme à l’air féroce et déterminé tient les policiers en joue, prêt à s’enfuir. C’est grâce au seul sang-froid d’un jeune agent, Lecoq, que l’on parvient à s’en saisir. Lecoq est un jeune homme fougueux, brillant et ambitieux qui vient de rejoindre la police et qui espère imposer son propre système d’enquête, basé sur les faits et déductions. Il pressent que ce qui vient de se passer n’est pas un simple règlement de comptes et demande à être chargé de l’enquête. Son intuition est-elle juste ? Les faits semblent pourtant plaider contre lui. Coups de théâtre et rebondissements se succèdent jusqu’au terme de ce premier livre, mais ce n’est que dans le deuxième opus « L’Honneur du nom » que toute la lumière sera faite sur cette incroyable énigme.

BIOGRAPHIE

Émile Gaboriau, né en 1832, est souvent considéré comme le précurseur, méconnu sans doute en raison de son décès précoce en 1873, du roman policier. Dès l’Affaire Lerouge, qui connaît un immense succès, Émile Gaboriau introduit le personnage de Monsieur Lecoq, un jeune inspecteur ambitieux de la sûreté, qu’il étoffe dans le roman éponyme. Le jeune homme raisonne en utilisant des méthodes déductives qui excitent la défiance et la jalousie de ses collègues, mais semblent faire preuve d’une certaine efficacité. Elles seront d’ailleurs reprises quelques années plus tard par un certain Sherlock Holmes…

EXTRAIT

La maison était hermétiquement close, mais par des ouvertures en forme de cœur, pratiquées aux volets, filtraient des lueurs rougeâtres comme celles d’un incendie.

Un des agents se précipita vers une des fenêtres, et s’enlevant à la force des poignets, il essaya de voir par les découpures ce qui se passait à l’intérieur.

Gévrol, lui, courut à la porte.

— Ouvrez ! … commanda-t-il, en frappant rudement. Pas de réponse.

Mais on distinguait très bien les trépignements d’une lutte acharnée, des blasphèmes, un râle sourd et par intervalles des sanglots de femme.

— Horrible ! … fit l’agent cramponné au volet, c’est horrible !

Monsieur lecoq I

Crédits

Couverture Laura Giraud

Musique Benoît Cheritel

Titre produit avec le soutien du CNL.

 

mystere de paris2.jpg

Les Mystères de Paris II

Eugène Sue
18,00
qui a tue bob

Mais qui a tué Bob ?

Un roman pour tous ceux qui rêvent de tuer leur boss...

Gaël Chatelain-Berry
16,90