Image de Une
Image de Une
Image de Une

Les caresses de l’ogre

Point d’orgue de « Ciels érotiques » la nouvelle « Les caresses de l’ogre », réconcilie, dans une sensualité aux ivresses délicates et colorées toutes les facettes de la sexualité sans tabous abordées dans « ciels érotiques ». Cette nouvelle vient révéler, en feu d’artifice, nos inavouables tentations.

1,00 

Point d’orgue de « Ciels érotiques » la nouvelle « Les caresses de l’ogre », réconcilie, dans une sensualité aux ivresses délicates et colorées toutes les facettes de la sexualité sans tabous abordées dans « ciels érotiques ». Cette nouvelle vient révéler, en feu d’artifice, nos inavouables tentations.
Louise Velours, musicienne, souffle le chant aux mots ; elle les adore, les choisit selon leur modulation vibrante à ses yeux, ses oreilles, ses pensées.
Elle décrit dans « Ciels érotiques », les bouleversements sensuels ressentis petite fille puis femme…
Elle verse les ambiguïtés de désirs confus, parfois en marge de la morale affichée.
Sa devise : ne jamais brider ses élans jouissifs.

Auteurs

Durée

00 h : 10 mn : 00 s

ISBN

Narrateurs

Editeurs